L’hypnose

Malgré son étymologie, l’hypnose n’a rien à voir avec le sommeil, pendant une séance, le patient n’est ni endormi, ni éveillé, mais dans un état de conscience amplifiée. Cet état de conscience modifie son attention le dirigeant vers son monde intérieur et l’aide ainsi à réactiver ses propres ressources, en privilégiant le fonctionnement inconscient.

Chacun de nous expérimente ces états de conscience au cours de notre journée, quand nous sommes par exemple absorbé dans une rêverie agréable. Le thérapeute propose donc au patient d’utiliser ce qu’il sait déjà faire mais intentionnellement, dans un but de changement.

En aucun cas le patient ne perd le contrôle, il reste « maitre à bord », ce mode de fonctionnement nécessitant non seulement l’engagement du patient (comme dans toutes thérapies) mais également son acceptation.

Le patient pendant la séance peut également apprendre l’auto-hypnose et ainsi reproduire certaines techniques apprises pendant la séance, afin non seulement d’améliorer sa vie mais également de s’autonomiser plus rapidement.